Règlement intérieur
du CCREEST

7-logo

Centre culturel de rencontres
esthétique – éthique – scientifique - technique

RI CCREEST

  NOTRE BUT  n’est pas d’envisager une (ou plusieurs) personne divine profondément impliquée dans les préoccupations humaines : que cela soit ou pas ne change pas les données de notre existence et de notre responsabilité vis à vis de l'écosystème. Non plus de proposer un enseignement nuisible à la dignité des peuples ou des créatures vivantes en l’espace de notre étoile ; soit une sphère qui englobe toutes les planètes en orbite autour du Soleil.

Nous sommes encore très loin de pouvoir voyager dans l'espace extra solaire. Il s'agit surtout maintenant de bien organiser la vie sur Terre, voire sur d'autres planètes du système. Il y a largement là de quoi s'occuper pour plusieurs millénaires. La possible téléportation sur d'autres étoiles relève de la science-fiction. Et même si nous prenions contact avec une civilisation extraterrestre aussi développée que la nôtre, cela ne changerait pas grand chose à notre vie quotidienne. Soyons réalistes jusqu'au bout : cela est déjà arrivé, arrive et arrivera encore selon une alchimie cosmique qui dépasse l'entendement humain. Car le temps de nos vie sur Terre n'est pas universel. L'axe temporel sur lequel se tisse nos existences demeure impalpable malgré le fait qu'on puisse l'évaluer très précisément de façon quasi astronomique. Mais la distance ne dépend pas du temps, ni le temps de la distance. L'amalgame "ESPACE-TEMPS", cet euphémisme confortable en lequel se complait une certaine science n'a rien de mystérieux. Le temps nécessaire pour aller quelque part, à pied, à cheval, en voiture, en avion ou en fusée ne comble pas l'espace parcouru. Je suis passé par là ne veut pas dire je suis passé partout. 

En fait nous vivons comme se déroulerait un film qui durerait le temps que nous lui accorderions. Avec en plus les multiples sensations procurées par nos sens. Nous en sommes aussi et individuellement l’acteur et le réalisateur. Peut-être à condition de rémunération, nous laissons d’autres personnes s’occuper d’écrire leurs scénarios où nous sommes sensés jouer le rôle qu’ils veulent bien nous accorder.

« Dans la vie de tous les jours,
nous sommes comme les libres acteurs
d’un film multidimensionnel. »

Le CCREEST s’efforce de faire une synthèse des divers enseignements qui ont permis, permettent et permettrons aux humains d’édifier leur paradis sur la Terre. C’est à dire lorsque aucune personne ne viendra à se plaindre des conditions de son existence sans qu’immédiatement une assistance lui soit accordée. 

Car beaucoup trop de gens dépendent des actions programmées par d’autres, sans avoir recours aux multiples services publics dont c'est la fonction. 

Les aspects politiques et pédagogiques du CCREEST sont surtout des façons de pratiquer un enseignement vivant destiné à instruire la nature humaine sur le pourquoi et la raison de son existence. Car il ne suffit pas de vivre sa vie. Il convient de la vivre en harmonie avec les autres vivants, mêmes acteurs et même partenaires que vous mêmes dans le jeu cosmique. 

Définir les bonnes règles pour l’agrément de tous n'est pas chose facile. Car ces règles doivent rester faciles à comprendre par chacun. Elles pourraient se résumer en un seul précepte fondamental :

« ... Ne fais pas à autrui
ce que tu ne voudrais pas qu'on te fasse ...
»

7-logo

2 concepts spirituels + 2 Concepts matériels

ESTHÉTIQUE :
science du beau dans
la nature et dans l'art

ÉTHIQUE :
attitude morale qui régit
les actes des personnes.

SCIENCE :
connaissance étendue
sur
un objet d'étude déterminé.

TECHNIQUE :
savoir faire lié à un art
ou une industrie.

4 définitions de notre Centre culturel de rencontre
qui restent indispensables à chaque action de création durable.

Par exemple : toute science doit avoir recours à une technique pour confirmer ses théories. De la même façon, l'éthique s'exprime selon une esthétique particulière. Autant les savoirs  se confirment grâce à leur savoir faire. Autant les croyances se révèlent utiles pour déterminer une attitude envers les aléas de la vie. Ainsi, l'évaluation de la beauté d'un comportement moral, enseigné le plus souvent par les religions ou les chartes laïques, amène à définir et affiner une croyance raisonnable et universelle. 

savoir faire + ART + savoir vivre
este le CCREEST

7-logo

OOOOOOOOOOO